Beaux Arts


Le 15 décembre, nous sommes intervenus deux fois dans le cadre du lancement d’une action QVT d’Hiscox. Cela a eu lieu à 12h30, à Bordeaux et à Paris. C’est en effet une des forces de culture&sens de pouvoir systématiquement proposer plusieurs approches et intervenants différents et donc d’être en mesure d’être, au même moment, à deux endroits différents ! Ce fut un beau succès dans les deux cas. Nous sommes ravis de cette première collaboration avec Hiscox, avec qui nous aurons sans doute l’occasion de travailler à nouveau dès le début d’année prochaine.

Lire la suite

Après une période faste à laquelle rien ne semblait pouvoir mettre fin, la baisse de fréquentation des musées franciliens, amorcée en 2015, s’est confirmée en 2016. Quelques raisons, tout de même, invitent à rester optimiste : les beaux scores affichés par certaines institutions, la reprise du tourisme observée en fin d’année, et la richesse de l’agenda artistique 2017 marqué par le centenaire de la mort d’Auguste Rodin et les 40 ans du Centre Pompidou. Agenda artistique au sein duquel le printemps des expos se distingue plus que jamais.

Lire la suite

En hausse depuis plusieurs années, la fréquentation des musées franciliens a baissé d’environ 5 % en 2015 suite aux événements de janvier et novembre. Un climat difficile au sein duquel les expos temporaires font de la résistance : 650 045 visiteurs pour le sulfureux Jeff Koons au Centre Pompidou et 510 412 pour le lumineux Pierre Bonnard au musée d’Orsay. Le phénomène expos n’est pas près de s’enrayer ! Et le printemps 2016 réserve son lot de belles propositions. C’est parti pour la visite !

Lire la suite

1 h – 1 musée – Le British Museum

Avec environ six millions de visiteurs par an, le British Museum est l’un des musées les plus visités au monde. C’est également l’un des plus riches : ses collections comptent quelques huit millions d’objets ! Couvrant toutes les périodes, de la préhistoire à la période contemporaine, ils sont issus d’aires culturelles variées, de l’Égypte ancienne à la Rome et à la Grèce antiques, en passant par l’Europe, l’Afrique, l’Asie, les Amériques et le Moyen Orient. Comme le Louvre, le British Museum est un musée universel, c’est à dire un musée dont les collections englobent l’ensemble des cultures du monde.

Lire la suite

Les musées se livrent une concurrence acharnée pour attirer les foules, plus nombreuses que jamais : 913 064 visiteurs au Grand Palais pour l’exposition Monet en 2011, 790 000 “fous du chocolat Lanvin” ont porté aux nues Dali cet hiver… Comment ne pas se perdre dans cette jungle où le meilleur voisine parfois avec le pire ? Attention, les plus grandes ne sont pas toujours les meilleures.

Lire la suite

Voir le beau dans l’ordinaire est un courant qui nous vient de loin. Il est caractérisé par le réalisme, les scènes de genre, les natures mortes, le monde des humains et de leur entourage immédiat qui deviennent le sujet principal du tableau en lieu et place de la grande tradition noble de la peinture d’histoire et religieuse. C’est le petit peuple représenté dans sa vie de tous les jours autour des restes des repas…

Lire la suite

Les montres molles

Le titre énigmatique de ce petit tableau (24 X 33 cm), La Persistance de la Mémoire (New York, MOMA, 1931), nous plonge instantanément dans l’univers surréaliste d’un des plus grands génies mais aussi des plus sulfureux de la peinture du XXème siècle. Plus connu du grand public sous le nom de “Montres Molles”, ce tableau, pour lequel Dali a donné peu d’explications, est devenu une des images les plus mémorables du siècle.

Lire la suite

Né en 1928 à Pittsburgh (États-Unis d’Amérique) de parents slovaques, Andrew Warhola fait ses études au Carnegie Institute of Technology où il apprend notamment le dessin. En 1949, son diplôme en poche, il arrive à New York où il commence à dessiner pour plusieurs magazines (Vogue, Harper’s Bazar) et décide de changer son nom en : Andy Warhol. Un artiste est né, qui expose pour la première fois ses œuvres dans une galerie new-yorkaise en 1952. Formé au dessin publicitaire, Warhol s’approprie très tôt une technique qui le rendra célèbre, celle de la sérigraphie, qui permet de réaliser des œuvres en série et de faire de multiples variations de couleur sur un même motif, un portrait par exemple. Plongé dans une ville bouillonnante où les artistes ne cessent d’inventer de nouvelles formes, Andy Warhol se rapproche au début des années 1960 du “Pop Art”, un courant né au milieu des années 1950 à Londres autour de Richard Hamilton : si Andy sera baptisé “Pape du Pop Art”, il ne l’a pourtant pas inventé.

Lire la suite

Pablo Ruiz Picasso est né à Malagaga, en Espagne, le 25 octobre 1881, d’un père peintre et professeur de dessin. La famille déménage ensuite à Barcelone où le jeune garçon commence très tôt à dessiner et à peindre : il y aurait réalisé son premier tableau à l’âge de huit ans, bien avant d’entrer à l’école des Beaux arts de Barcelone (1895) puis de continuer sa formation à Madrid. Picasso arrive à Paris en septembre 1900. Dès juin 1901, il expose à la prestigieuse galerie d’Ambroise Vollard, qui lui ouvre les portes du Paris des peintres et des poètes. En avril 1904, il s’installe à Montmartre, dans une grande bâtisse de bois qui tient du gourbi et que l’on surnomme le “Bateau-Lavoir”, bien avant que Max Jacob, ami du peintre, ne la rebaptise “l’Acropole cubiste”. Il y entame une vie sous le signe de la bohème riche en rencontres et en découvertes : Picasso se passionne pour le cirque comme pour l’œuvre de Gauguin et de Matisse, qu’il ne tarde pas à rencontrer. Il se nourrit aussi de l’histoire de l’art, en parcourant inlassablement les salles du Louvre, comme de ce que l’on appelle alors “l’art nègre”, qu’il découvre au musée du Trocadéro. En 1907, il achève une toile qui sera mythique : Les Demoiselles d’Avignon.

Lire la suite

Duchamp, c’est qui ?

Marcel Duchamp (Blainville 1887 – Neuilly sur Seine 1968), artiste français naturalisé américain, naît à la célébrité sous l’étoile du scandale. En 1913, à l’Armory show (l’exposition internationale d’art moderne), il provoque un véritable séisme au sein du monde de l’art new-yorkais en présentant son Nu descendant un escalier. Ce premier nu “cérébral” de l’histoire de la peinture – puisque sa nudité n’existe que dans le titre – le fait immédiatement connaître en Amérique. Cette image scandaleuse est celle qu’il a gardée aux yeux de la postérité. Car nos esprits, au nom de Duchamp, se figurent aussitôt un urinoir ou encore la Joconde affublée de moustaches et d’une barbiche. Duchamp traversa le cubisme, le futurisme, le mouvement Dada, et le surréalisme, mais jamais il ne s’intégra véritablement à aucun de ces courants. Il est également connu comme l’inventeur des ready-made, objets “tout faits”, choisis pour leur neutralité esthétique : Roue de bicyclette, Porte bouteille, Fontaine (l’urinoir)… Duchamp cultive tout au long de sa vie une réflexion sur la nature de l’art, ouvrant la voie à l’art conceptuel. L’oeuvre qui l’occupa le plus, aujourd’hui conservée au musée de Philadelphie, est la Mariée mise à nu par ses célibataires, même ou Grand verre, réalisée sur panneau de verre.

Lire la suite