Sciences


Le zéro, quelle histoire ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître aujourd’hui où il est pleinement entré dans les mœurs, le Zéro est un concept sulfureux. En effet, si les sociétés humaines, depuis l’aube des temps, ont développé des systèmes de numération, rendus nécessaires par les besoins du troc, et aussi pour jalonner le rythme des jours et des saisons, elles n’ont pas eu besoin du zéro pendant des millénaires. Mais quand, avec les progrès réalisés dans la numération, ce concept mathématique est né et s’est développé en Orient, ce fut un coup de tonnerre qui ébranla le fondement même de certaines civilisations qui l’ont combattu bec et ongles pendant des siècles avant de rendre les armes.

Lire la suite

Avec plus de 600 constituants (certains affirment que le vin peut en contenir jusqu’à 1000 !), dont presque 200 fixes et près de 500 volatils, le vin est une boisson d’une rare complexité et d’une très grande variabilité, du fait de son origine biologique et de sa transformation par la fermentation alcoolique. Il existe mille et une façons d’influencer le « goût » d’un vin, son aspect, sa robe, son bouquet, son acidité, sa rondeur ou sa force.

Lire la suite

Le cerveau des émotions

L’article ci-dessous, paru dans la rubrique santé du Figaro, nous intéresse tout particulièrement parce qu’il fait écho à une conférence passionnante de culture&sens : « Le cerveau, émotion ou raison ? ». On a longtemps cru que la raison était ce qui guidait nos actes mais les scientifiques mettent maintenant en évidence le rôle majeur des émotions dans nos décisions et nos actions. La prise en compte de l’impact des émotions est capital en entreprise tout particulièrement d’un strict point de vue managérial.

Lire la suite

Dans de nombreux domaines technologiques, les efforts des industriels portent sur la miniaturisation : on fabrique des instruments qui sont de plus en plus légers et de plus en plus petits, sachant que dans le même temps ils sont de plus en plus rapides, de plus en plus performants et, bien sûr, de moins en moins coûteux. L’électronique est l’un des domaines où cette progression est, à l’évidence, la plus spectaculaire.

Lire la suite

Jusqu’à une période très récente on a postulé la toute puissance de la raison. Ce serait elle, le fruit de notre intelligence, qui guiderait nos actes. Ce n’est que très récemment que l’on a pris conscience de l’influence capitale de nos émotions. Cette prise de conscience résulte du fait que les scientifiques viennent de montrer le rôle déterminant de certaines structures situées en dessous de nos hémisphères cérébraux, sièges de la raison. Les médecins, quant à eux, grâce aux observations cliniques de patients présentant des lésions particulières du cerveau, ont pu assigner à ces zones un rôle dans l’expression de nos émotions, et établir des relations entre l’absence d’émotion par exemple et le comportement de la personne.

Lire la suite

Grâce aux développements considérables des techniques d’exploration par l’image, il ne se passe pas de jours sans que surgissent des informations nouvelles sur le fonctionnement de notre cerveau. Toutefois, le chemin de la découverte reste long et difficile. Le cerveau humain est en effet la machinerie la plus complexe que l’évolution ait mise en place. Il est constitué de près de 100 milliards de cellules, chacune d’elles interconnectées parfois à des dizaines de milliers d’autres, créant ainsi d’innombrables circuits, qui se distribuent en régions. Depuis, P. Broca, un chirurgien français de la seconde moitié du XIXème siècle, on sait délimiter ces régions et leur assigner une fonction précise: l’hémisphère gauche joue un rôle spécifique dans l’expression du langage, la partie postérieure du cerveau traite les images, les parties latérales les sons…

Lire la suite