Norbert Czarny


Il y a 581 parutions à l’occasion de cette rentrée littéraire. Une rentrée plus riche donc que la précédente (560). C’est le domaine français qui concentre l’augmentation de la production (390 contre 363). Les premiers romans, en particulier, ont le vent en poupe avec 81 romans contre 66 l’an passé. Des noms vous sont familiers, voire trop familiers. D’autres méritent que vous feuilletiez ou achetiez et lisiez. Vous ne pourrez tout lire, alors retenez quelques titres et surtout ce que les pages renferment. Voici quelques propositions. Ce sont les coups de cœur de notre critique littéraire, Norbert Czarny. Il les attribue début septembre pour animer cette conférence qu’il donne et redonne chaque année chez nombre de nos clients.

Lire la suite

Il y a 560 parutions à l’occasion de cette rentrée littéraire, un peu plus compacte que la précédente (589), qui s’annonce très “ouverte”. Aucun scandale en vue mais aucune parution exceptionnelle non plus. Des noms vous sont familiers, voire trop familiers. D’autres méritent que vous feuilletiez ou achetiez et lisiez. Vous ne pourrez tout lire, alors retenez quelques titres et surtout ce que les pages renferment. Voici quelques propositions, voire quelques idées de cadeau pour ne pas sombrer dans la facilité du Goncourt sous le sapin à l’approche de la dernière ligne droite avant Noël. Ce sont les coups de cœur de notre critique littéraire, Norbert Czarny. Il les attribue début septembre pour animer cette conférence qu’il donne et redonne chaque année chez nombre de nos clients.

Lire la suite

En quoi le football est-il magique ?

Il est difficile de voir un match de football en différé. Si on connaît le résultat, on perd ce qui en fait le sel : la tension, le suspens, l’attente. En revanche, on revoit avec plaisir une action de jeu ou un but : le football a ses beaux gestes, sa dimension esthétique. Il a ses instants de légende, ses figures, ses lieux, son histoire, qui fait écho à l’Histoire.

Ce qui rend le football magique, ce qui le fait entrer dans la légende, ce sont ses grands joueurs qui illuminent des enfances, ses stades que les écrivains fréquentent souvent, ses derbys ou classico et son langage.

Lire la suite

Vous avez pu les voir sur les tables des libraires depuis fin août. 589 romans en tout, dont 393 français et 68 premiers romans. Des noms vous sont familiers, voire trop familiers. D’autres méritent que vous feuilletiez ou achetiez et lisiez. Vous ne pourrez tout lire, alors retenez quelques titres et surtout ce que les pages renferment. Voici quelques propositions voire quelques idées de cadeau pour ne pas sombrer dans la facilité du Goncourt sous le sapin à l’approche de la dernière ligne droite avant Noël. Ce sont les coups de cœur de notre critique littéraire, Norbert Czarny. Il les attribue début septembre pour animer cette conférence qu’il donne et redonne chaque année chez nombre de nos clients. 

Lire la suite

Vous avez pu les voir sur les tables des libraires depuis le 21 août. Des noms vous sont familiers, voire trop familiers. D’autres méritent que vous feuilletiez ou achetiez et lisiez. Voici quelques propositions mais d’abord un petit repère : 607 romans en tout, dont 404 français.  Vous trouverez 75 premiers romans. Mais que signifient ces chiffres ? Vous ne pourrez tout lire, alors retenez quelques titres et surtout ce que les pages renferment.

Lire la suite

Ils sont sur les tables des libraires depuis le 22 août, voire avant. Certains sont tirés en nombre, d’autres portent les espoirs de leur auteur (et de leur éditeur !) : ce sont les romans de la rentrée.  555 vont paraître jusque la fin octobre ; beaucoup de premiers romans, des livres surexposés et d’autres cachés dans l’ombre.
Oublions les chiffres, retenons quelques titres et surtout ce que les pages renferment.

Lire la suite

Ils sont sur les tables des libraires depuis le 20 août. Certains sont tirés à 200 000 ou à 120 000 exemplaires, d’autres bénéficient d’un premier tirage, plus modeste, de quelques milliers : ce sont les romans de la rentrée. Plus de 600 vont paraître jusque la fin octobre ; beaucoup seront oubliés, certains seront surexposés. Oublions les chiffres, retenons quelques titres et surtout ce que les pages renferment.

Les gros coups de coeur

Peste & Choléra (Patrick Deville, Le Seuil). Yersin appartient à la bande de Pasteur. Il a étudié avec le grand médecin puis a découvert le bacille de la peste. Mais pas seulement. Il a navigué entre les Philippines et l’Indochine, fondé le site de Dalat, découvert les vertus du caoutchouc, transformé son havre indochinois en paradis fécond. Yersin était un encyclopédiste curieux de tout, inventif, sans cesse sur la brèche. L’élégant  roman de Deville est une sorte d’écho à Kampuchéa qu’on avait pu lire l’an passé.

Lire la suite

Depuis le 18 août, vous avez trouvé beaucoup de « nouveaux livres » sur les tables des libraires. Certains bénéficient de gros tirages, d’autres sont des promesses ou des bouteilles jetées à la mer. 654 dont 435 romans français sont parus jusqu’à fin octobre ; beaucoup seront oubliés, certains seront surexposés. Oublions les chiffres, sortons des sentiers battus et « coupons » le raffut médiatique, pour porter un coup de projecteur, de façon subjective et passionnée, sur des auteurs qui comptent et d’autres, qui pourraient compter.

Lire la suite

Ils sont sur les tables des libraires depuis le 19 août, voire avant pour certains. Ils sont tirés à 3 000 ou à 120 000 exemplaires, ils seront en tout 701 à paraître d’ici octobre : ce sont les romans de la rentrée ! Beaucoup seront oubliés, certains seront surexposés, d’autres, plus rares, resteront dans les mémoires. Oublions les chiffres et essayons d’y voir plus clair à travers 4 rubriques tout à fait subjectives.

Lire la suite