Nos Intervenants

Culture, sens, management… à chacun son expertise

culture&sens regroupe des professionnels qui sont des experts dans leurs domaines de spécialisation. Ils ont tous une connaissance de haut niveau de ces domaines et de nombreuses expériences pédagogiques.
Ils sauront être à l’écoute des participants et font preuve d’originalité dans leur démarche. En outre leur parcours est riche de diversité.

Voici quelques uns de nos formateurs, conférenciers, coachs… :

 

Alain Billiard. Avant d’être un retraité aux multiples activités, il était spécialise dans le développement des logiciels de pilotes automatiques et a été missionné pendant trois ans par Thales-Avionics comme « Ingénieur pour l’Ecole » au Rectorat de Créteil. Depuis qu’il a pris sa retraite, il a enseigné l’Algorithmique à l’Institut Nemo, à des étudiants de BTS et de Licence professionnelle, ainsi que les Mathématiques, notamment à l’Institut Louis Germain (tutorat scolaire d’excellence), admirable association que culture&sens soutien ardemment. Il est en outre passionné par l’Histoire des sciences.

 

 

 

Alain-Queruel-pour-siteAlain Queruel. En même temps qu’il a mené un parcours professionnel riche dans la chimie, Alain a enseigné (Paris VI, Paris VII…), donné des conférences (CNAM, UTL…) et écrit. Il poursuit avec passion ces trois dernières activités. Il consacre ses études, ses recherches et ses écrits à la chimie, bien sûr, mais plus largement à l’histoire des sciences, ainsi qu’à l’alchimie et à la franc-maçonnerie. Auteur prolixe, il a notamment publié L’alchimie et Le grand livre de la franc-maçonnerie chez Eyrolles ou Philippe Égalité, franc-maçon, mécène et régicide chez Anovi, mais aussi des romans policiers-ésotériques, des ouvrages techniques comme Aide-mémoire sur le traitement de surface des aciers chez Dunod ou, enfin, des biographies comme Parmentier, pionnier de l’alimentaire (Liber Faber).

 

Alexis-Lycas-pour-siteAlexis Lycas. Historien de la Chine impériale et docteur de l’École pratique des hautes études (thèse sur la représentation de l’espace dans la Chine du haut Moyen Âge). Chargé de cours à l’Institut national des langues et civilisations orientales et de conférences à l’EPHE, les recherches actuelles portent sur l’histoire de la géographie, l’anthropologie historique, les rapports entre histoire et mémoire, et l’histoire locale.

 

 

 

Alice Audrezet. Titulaire d’un doctorat en marketing de l’Université Paris-Dauphine et d’une licence de psychologie (Université Paris-Descartes), sa thèse porte sur l’ambivalence des consommateurs. De manière plus générale, elle travaille sur la mesure des opinions des individus en intégrant les apports de la psychologie pour essayer de saisir les biais de réponses. En dehors de ses recherches en comportement du consommateur, elle s’intéresse également aux communautés Amish et mennonites vivant aux Etats-Unis. Elle est aujourd’hui enseignant-chercheur en marketing à l’Institut Supérieur de Gestion de Paris.

 

 

Amandine Mussou. Ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, agrégée de lettres modernes, Amandine est maître de conférences à l’Université Paris Diderot-Paris 7 où elle enseigne la langue et la littérature françaises du Moyen Âge. Ses travaux de recherche portent sur les rapports entre savoirs et fiction à la fin du Moyen Âge. Elle a par ailleurs co-dirigé l’ouvrage “Le Jeu d’échecs comme représentation : univers clos ou reflet du monde ?“ et contribue au site Fabula.org en tant que rédactrice et membre du comité de rédaction de la revue Acta fabula.

 

 

 

Anaïs Loosfelt. Parallèlement à des études générales qui l’ont menée à une Maîtrise de Lettres classiques, elle s’est formée en piano auprès de Katharina Itin-Barboteu et Jérôme Granjon, avec qui elle obtient son Premier Prix de piano à l’unanimité en 2006. Pianiste et professeur de piano à l’Institut de Culture Musicale et en conservatoires, elle a créé un spectacle d’éveil musical à destination des enfants et a animé « Les après-midi des enfants » au Forum des Images. En plus de récitals solo, et dans le but de tiser des liens avec différentes pratiques artistiques, elle se produit régulièrement avec des comédiens. Elle a également ainsi démarré une série de ciné-concerts, où elle accompagne des films muets en direct.

 

 

Andrew-Ayers-pour-siteAndrew Ayers. Journaliste et historien d’origine anglaise, il est basé à Paris. Il a étudié à la Bartlett School of Architecture, University College de Londres. Auteur de The architecture of Paris (Edition Axel Menges), il est un collaborateur régulier de L’Architecture d’aujourd’hui, The Architectural Review, Icône, et PIN-UP (dont il est rédacteur en chef adjoint). Il collabore également à Numéro et à Artinfo. Andrew enseigne dans le programme de New York / Paris de l’Université Columbia et est guide de la Maison de Verre.

 

 

 

Anne-Julie-Etter-pour-siteAnne-Julie Etter. Ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, agrégée d’histoire, Anne-Julie est maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise, où elle enseigne l’histoire du patrimoine et l’histoire de l’Inde. Ses travaux de recherche portent sur l’étude et la conservation des antiquités indiennes aux XVIIIe et XIXe siècles. Elle assure également la coordination scientifique de la Fondation des sciences du patrimoine, qui réunit des laboratoires de recherche et des établissements culturels autour de projets de recherche communs sur les patrimoines matériels.

 

 

 

Arnaud-Rykner-pour-siteArnaud Rykner. Romancier, dramaturge et metteur en scène, il est professeur à la Sorbonne nouvelle. Normalien (rue d’Ulm), agrégé de Lettres, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, il a longtemps dirigé le laboratoire de recherches pluridisciplinaires LLA-CREATIS de l’Université de Toulouse, qui s’efforce de faire des ponts entre les Arts et les Sciences, mais aussi avec les entreprises et les institutions non universitaires. Il a publié une dizaine de monographies. Il a publié par ailleurs huit romans et deux pièces. Il a enfin lui-même mis en scène plusieurs spectacles notamment au Théâtre National de Toulouse et à la Ménagerie de verre à Paris. Plusieurs de ces textes ont été traduits en italien, portugais, anglais, polonais, espagnol, japonais, chinois ou russe.

 

 

Astrid Verspieren. Paysagiste. Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Architecture des Jardins (ESAJ, Paris). Titulaire d’un CEAA d’urbanisme de l’École d’Architecture de la Villette (Urbanisme des villes asiatiques), d’un Master Jardins historiques, patrimoine et paysage de l’École d’Architecture de Versailles. Création du Centre de ressources patrimoine et jardins du Centre Culturel du domaine historique de Chamarande. Réalisations : jardin botanique temporaire dans le port de Dieppe (Biennale 2007, Le temps d’une marée), une promenade dans les sous-bois (Château de Courances, 2007), jardin d’entreprise de 500m2 pour le groupe EPI (Paris, 2006). Participation à des programmes d’accompagnement du public dans les jardins.

 

 

Aurélie Aubert. Doctorat en sciences de l’information et de la communication (Paris III), Sciences Po Paris, Maîtrise de lettres modernes. Elle enseigne en écoles de journalisme et à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Ses travaux portent sur la sociologie des médias et du journalisme. Multiples publications et participations à des séminaires et colloques. Elle a publié en octobre 2009 La société civile et ses médias – Quand le public prend la parole.

 

 

 

 

Aurélie Godet. Ancienne élève de l’ENS de Lyon, agrégée d’anglais et docteur en études anglophones, Aurélie Godet est aujourd’hui maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Paris Diderot. Sa thèse de doctorat portait sur la pensée d’Irving Kristol (1920-2009), généralement décrit comme le “parrain” du néoconservatisme américain. Elle travaille actuellement à une histoire politique du carnaval de la Nouvelle-Orléans, fondée sur une analyse inédite des rapports entre festif et politique en Louisiane. Elle a été chroniqueuse pour le magazine en ligne Albumrock. En 2012, elle a publié « Le Tea Party, portrait d’une Amérique désorientée ».

 

 

Aurélie-Laurière--portrait-pour-siteAurélie Laurière. Titulaire d’un master de recherche en littérature française du XIXe siècle et d’un master professionnel en médiation culturelle, elle a fait ses premières armes de journaliste à L’Officiel des Galeries & Musées puis chez Exponaute. Elle a ensuite participé au lancement de l’association labellisée « La France s’engage » Le Labo des histoires ; elle y a notamment co-animé un atelier journalisme au sein d’un collège. Pigiste depuis trois ans, elle s’est spécialisée dans l’art, les expositions et la photographie. En parallèle de ses collaborations à divers médias, elle développe son site culturel personnel, Après-Midi Magazine.

 

 

Bernard Toubiana. Pianiste et compositeur, il est titulaire d’un DEA de musique et musicologie. Il est le pianiste et créateur du Piano qui chante (« Chantez, vous êtes accompagnés ! »), spectacle musical qui permet à chacun de chanter, accompagné au piano. Il est un spécialiste reconnu de la chanson française et a travaillé pour l’École Supérieure de Comédie Musicale de Paris. Bernard collabore également avec de nombreux enseignants de chant (conservatoires de Paris 11è et 14è) et est directeur musical de Ciné-Music, orchestre de musiques et chansons de films. Enfin, il a accompagné des artistes aussi divers que Patrick Bruel, Marion Cotillard, Lio, Régine, Francis Lalanne, Allain Leprest, MC Solaar…

 

 

Caroline Ardelet. Diplômée de Reims Management School, elle a également obtenu un Master 2 recherche marketing et stratégie à Paris Dauphine. Précédemment chef de produit parfums chez Jean Paul Gaultier et Givenchy, elle réalise désormais une thèse en marketing à Paris Dauphine sur la perception olfactive. Elle est par ailleurs chargée de cours de marketing à Paris Dauphine.

 

 

 

 

Caroline Champion. Exploratrice de saveurs, chercheur en littérature et philosophie esthétique, spécialisée dans le domaine du goût. Auteur (« Hors d’œuvre, Essai sur les relations entre arts et cuisine », Menu Fretin,oct. 2010). Nombreuses publications (Les Cahiers de la Gastronomie, Mode de Recherche, Droit de Cités). Expérience en haute-cuisine (L’Arpège, Alain Passard), manager produit junior chez Fauchon. Créatrice de Convergences Culinaires (conseil en gastronomie et tendances culinaires). Master de Lettres Modernes (Sorbonne). Master de Management International de Projet et NTIC (Dauphine).

 

 

Christian de Rouffignac. Géologue. Biologiste. Doctorat. Conseiller scientifique auprès du département de biologie Joliot Curie ainsi qu’à la Direction des sciences du vivant du CEA. Membre du Conseil Consultatif National d’Ethique. Très nombreuses publications, colloques et conférences. Ex-chef du département de biologie cellulaire et moléculaire du CEA.

 

 

 

 

Christian-Louis Eclimont. Journaliste, écrivain, formateur. Nombreuses publications et interventions dans des revues d’art, dans les pages littéraires et arts de vivre de la presse féminine ainsi que dans des media sportifs. Animation d’ateliers d’écriture en entreprise. Media training (prise de parole). Professeur de journalisme dans différentes écoles. Acteur, scénariste, parolier. Nombreux ouvrages publiés dont Eric Liot ma vie chez les super héros (Monographie – Art Inprogress), Les Zilarants (Roman – L’écailler du Sud)  Swinging Sixties – Swinging London (Beau livre – Flammarion).

 

 

 

Christine Hoarau-BeauvalChristine Hoarau-Beauval. Historienne spécialiste de l’urbanisme parisien et de l’architecture contemporaine, Christine Hoarau-Beauval est passionnée par la spécificité et le dynamisme du modèle urbain de Paris. Elle assoit son expertise et ses connaissances scientifiques et techniques du monde de l’architecture et de l’urbanisme parisien au sein de l’équipe du Pavillon de l’Arsenal (Centre d’information et d’exposition d’architecture et d’urbanisme de Paris), de 2006 à 2014. Elle y a dirigé une douzaine d’expositions accompagnées de catalogues, d’une collection Junior et d’ateliers pour enfants. En 2014, elle fonde l’agence ArchiTrip qui propose aux professionnels et au grand public de découvrir à travers la promenade, les territoires de la métropole contemporaine.

 

 

Christophe-Deshoulières-pour-siteChristophe Deshoulières. Inventeur du « néo-roman » (chez Fayard en 2008 avec les mille pages des Mal-aimants), Christophe bouge tout le temps : il passe ses nuits dans les salles de spectacles parisiennes et ses journées au soleil de la Provence, où il produit une huile d’olive dont il est plus fier que de tout le reste. Ce « paysan de Paris » est sorti de Normale Sup’ rue d’Ulm. Selon les soirs, Christophe met en scène des chanteuses ou joue au « journaliste culturel » en publiant des critiques dans la presse, des essais sur le théâtre (Le Théâtre au XXème siècle, Bordas ; Le théâtre est un jeu, Flammarion-Librio) et surtout l’opéra (L’Opéra baroque et la scène moderne, Fayard ; L’Opéra est un jeu, Flammarion-Librio). Enfin, dans le train entre Paris et Avignon, il lui reste du temps pour écrire d’autres livres de fiction (Madame Faust, Julliard-Bourgois ; Mémoires d’Aramis, Fayard)… S’il ne fait pas la sieste !

 

 

Christophe-Hannezo-pour-site-400-400Christophe Hannezo. Diplômé de l’EM Lyon, fondateur et dirigeant de Virtu’Oz Seven, consultant et formateur en leadership et management, Christophe a également été consultant en stratégie et a participé pendant 3 ans en tant que manager à la création de la filiale d’Altran en Espagne. Passionné de sport, il propose des interventions au cours desquelles les bonnes pratiques et les grilles de lecture d’entraîneurs et d’athlètes de haut niveau inspirent les dirigeants d’entreprise.

 

 

 

Christophe-Stalla-Bourdillon-pour-siteChristophe Stalla-Bourdillon. Diplômé de l’ESSEC. Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Expert et consultant en relations internationales, polyglotte (5 langues étrangères) et globe-trotteur (107 pays officiellement visités), Christophe Stalla-Bourdillon parcourt la planète depuis bientôt 30 ans.  Son domaine d’expertise est l’Intelligence Economique. Membre du Comité National MEDEF/IE, il est également professeur/’guest speaker’ en macroéconomie et IE à l’ESSEC, l’ICN  Business School, SKEMA, l’EM Lyon, l’IHEDN, l’Ecole de Guerre, CentraleSupelec, l’Ecole des Mines de Nancy, l’EISTI et dans plusieurs écoles / universités françaises (Angers…) et étrangères (Alger, Chengdu, Dakar, Luxembourg, New Delhi, Shanghaï, Yaoundé…). Il conseille régulièrement de nombreux décideurs politiques et économiques (CAC 40 + PME) en matière de guerre de l’information. Il fut en 2006/07 Conseiller du Président de la FEPIE/Fédération des Professionnels de l’Intelligence Economique, l’Amiral Lacoste. Ancien arbitre officiel de football, Christophe Stalla-Bourdillon est également officier de réserve (capitaine de frégate), très actif dans certaines sphères étatiques (SGDN entre autres) et internationales.

 

Clea Chakraverty. Journaliste diplômée du CFPJ. D’origine, indienne, iranienne et française, Clea revient de 7 ans en Inde, à Mumbai, où elle a été notamment rédactrice en chef adjointe du premier « mook » indien The Indian Quarterly. Correspondante locale pour la presse écrite française (les Echos, Le Monde des Religions…), elle a également été coordinatrice tournages pour des documentaires audiovisuels en Inde pour Canal + et d’autres media francophones. Elle aime analyser le développement de cette société géante en pleine mutation et la parcourir, en quête des informations les plus surprenantes.  Elle vous invite à la suivre dans ce labyrinthe culturel et fantastique qu’est l’Inde.

 

 

Danielle-Rapoport-pour-siteDanielle Rapoport. DESS de Psychologie Clinique, DEA de sociologie, anthropologie de l’alimentation à l’EHESS. Autres formations : Gestalt / Systémique / Neurosciences. Danielle est consultante en développement et orientations stratégiques auprès des directions générales, marketing et communication des entreprises ; enseignante à l’ISCOM ; conférencière et travaille en partenariat avec l’IME, Institut de recherche appliquée en neurosciences cognitives et comportementales. Deux axes sous-tendent son positionnement : l’expérience d’études ethno-qualitatives depuis près de trente ans (connaissance approfondie des évolutions d’attitudes et d’usages des consommateurs) et mise en perspective psychosociale et « philosophique » pour se poser les bonnes questions et les mettre au service de la réflexion des entreprises (dirigeants, équipes marketing, R & D et communication).

 

Elisabeth-pour-site-400-400Elisabeth de la Tour. Diplômée d’études supérieures de l’école du Louvre (thèse publiée), formatrice en communication et développement personnel (maître praticien en PNL) et coach (Mediat coaching, Alter & Coach), Elisabeth a également été conservateur dans de nombreux musées en France et à l’étranger. Elle a créé sa propre structure (ART d’être) qui a pour signature : Devenez l’artiste de votre vie. Aujourd’hui, elle associe ses deux compétences pour proposer des interventions au cours desquelles l’art et les artistes mettent en lumière une thématique et deviennent des outils clés pour inspirer, aider et renouveler les approches des managers et des dirigeants.

 

 

 

Emmanuel-Delessert-1-pour-site Emmanuel Delessert. Professeur de philosophie à Annecy, Emmanuel enseigne également la critique d’images à l’Université de Savoie. Son travail porte principalement sur les enjeux éthiques et philosophiques de la relation à l’autre (France culture – “À quoi bon promettre ?”). ll intervient à ce titre de manière régulière dans le domaine du soin à la personne, du management, de la culture et du lien social, sous forme de conférences, d’analyses de pratiques ou de formations. Il est l’auteur d’un premier ouvrage Oser faire confiance (Hachette Marabout – septembre 2015) dans lequel il invite à prendre la mesure de l’incertitude que comporte nécessairement toute relation à la liberté des autres et à reconsidérer de manière plus critique nos fantasmes de contrôle et de sécurité. Il est également créateur et organisateur d’événements culturles et musicaux (Elle’Stival), qui sont autant d’occasions de donner une forme concrète à certaines des idées qu’il explore.

 

 

Emmanuel-Giraud-pour-siteEmmanuel Giraud. Artiste, écrivain et journaliste. Diplômé du Studio National des Arts contemporains du Fresnoy, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Villa Médicis, dans la discipline « Arts Culinaires », Emmanuel Giraud explore, dans son travail artistique, le thème du souvenir culinaire par le biais de performances, de vidéo et d’installations sonores. Également journaliste, il collabore à différents magazines de presse écrite (Gastronomie Magazine, Régal, Saveurs, Les Cahiers de la Gastronomie, Grand Seigneur, Le Point, Le Figaro…) et à France Inter. Il a publié L’Amer, aux éditions Argol (2011), L’Anthologie fabuleuse, fallacieuse et facétieuse du pâté en croûte, aux éditions Alternatives (2012), L’Excès (2013) et Le goût de la mémoire (2015) aux éditions de l’Épure.

 

 

Elisa de Halleux. Auteur (« Iconographie de la Renaissance italienne », Flamarion). Enseignement à Paris I. Nombreuses conférences et colloques en Grande–Bretagne et en France. Doctorat d’histoire de l’art en cours, sous la direction de Philippe Morel, sujet de thèse : « Les figures androgynes dans l’art de la Renaissance ». DEA d’histoire de l’art à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Mention Très Bien. Diplôme de Sciences-Po Paris. Master en histoire de l’art à l’Université de Londres.

 

 

 

Fabrice-Frossard-pour-siteFabrice Frossard. Journaliste, formateur, conférencier et consultant en organisation digitale. En tant que directeur éditorial web d’Infopro Digital il a développé et animé plusieurs sites comme Industrie & Technologies, Industrie.com, Usinenouvelle.com. Il a également assuré la rédaction en chef du site usinenouvelle.com et tenu le blog « les voix de l’IE » sur cette plate-forme. Il a participé largement à l’aventure Internet en collaborant aux débuts de 01Net en 1998. Diplômé de l’Ecole de Guerre Economique, de l’Ecole Supérieure de Journalisme et en psychologie clinique (Jussieu), il se consacre de manière extensive aux techniques de collecte, traitement et diffusion de l’information sur de multiples médias mais aussi à suivre les évolutions sociétales liées aux nouvelles technologies. Il intervient auprès des médias et des entreprises en tant que conseiller en « digitalisation » mais aussi sur la communication, le marketing et bien entendu le contenu.

 

 

Federico-Tarragoni-pour-site-2Federico Tarragoni. D’origine italienne, il est agrégé de sciences économiques et sociales (reçu premier en 2009) et lauréat du Prix Schneider-Aguirre Basualdo de la Chancellerie des Universités de Paris en « Lettres et sciences humaines » pour sa Thèse de doctorat. Il est actuellement Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris 7-Denis Diderot et Délégué du secteur Lettres, Langues et Sciences Humaines à la Présidence de l’Université. Son premier livre, consacré aux révolutions en cours en Amérique latine, a été primé par le prestigieux « Prix du jeune sociologue » de l’Association internationale des sociologues de langue française. Ses recherches s’inscrivent dans plusieurs domaines : le concept de populisme et son opérativité pour comprendre les formes de la politique contemporaine en Amérique latine et en Europe, les formes de l’individualité dans les sociétés contemporaines, les relations entre art, culture et politique. Il prépare actuellement un livre sur les sociologies de l’individu, à paraître à la rentrée 2017.

 

 

François-Lasserre-pour-siteFrançois Lasserre. Auteur et vulgarisateur « nature », il œuvre pour la sensibilisation et l’éducation à l’environnement, et pour que nos rapport avec la nature, notamment les petites bêtes, redeviennent évidents ! Il est vice-président de l’Office pour les insectes et leur environnement (Opie), co-président du Graine IdF, réseau d’éducation à l’environnement, expert éducation à l’UICN France et membre des JNE, journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie. Ses ouvrages sont principalement édités chez Delachaux et Niestlé : Les insectes en 300 questions/réponses ; L’abeille ; Toutes les bêtises sur la nature que les grands racontent aux enfants ; Comme vache qui pisse en autre expressions animales ; Au secours une bestiole, manuel antistress face aux bêtes qui nous embêtent.

 

Frédéric Mallégol. Professeur agrégé, Frédéric Mallégol enseigne l’histoire contemporaine à l’Université de Bretagne Occidentale et à l’Institut de préparation à l’administration générale de Brest. Ses cours traitent de l’évolution politique, économique et sociale de la France du XIXe au XXIe siècle ainsi que sur la géopolitique. Conférencier attitré des UTL bretonnes et parisiennes, il aime faire partager à son auditoire ses passions : les enjeux internationaux, les questions d’actualité… et les chansons. Il a ainsi développé un axe d’approche original s’appuyant sur les relations entre les chansons populaires et l’histoire.

 

 

 

Guillaume Le Lay. Diplômé en sciences de gestion, en histoire et en droit, Guillaume a préparé l’ENA à l’IGPDE de Vincennes. Il a été directeur administratif dans la grande distribution, administrateur d’un grand théâtre parisien et professeur d’histoire. Spécialisé dans l’histoire du sport, qu’il a enseigné à l’université d’Evry, il est désormais consultant indépendant. Convaincu que la culture est un facteur clef pour la confiance en soi et la prise de décision, son approche mixe l’histoire, les sciences politiques, la sociologie et la culture managériale.

 

 

 

Hervé Dubourjal. Diplômé d’une maîtrise en philosophie, de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (en sémiologie) et de l’Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, il est metteur en scène et comédien depuis 30 ans. Il est également co-auteur de Le Congo, un rêve d’avenir et il a édité et préfacé Le dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu de M. Joly et a été rédacteur en chef du Dictionnaire pratique du français (Hachette). Hervé enseigne l’art dramatique et a développé des formations en entreprises, notamment sur la prise de parole en public. Il intervient ainsi régulièrement pour le Centre des Jeunes Dirigeants. Depuis 2010 il est acteur récurrent dans la campagne publicitaire du Crédit Mutuel. Enfin, il a récemment mis en scène Olivier Marchal dans Rendez-vous au Grand Café au Théâtre des Bouffes Parisiens.

 

Jacques Perciot. Homme de radio, journaliste, auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur la chanson. Il donne, depuis de nombreuses années,  des conférences sur la chanson française dans divers contextes : salons du livre, journées professionnelles, festivals, Université permanente de Paris, Universités du temps libre, comités d’entreprise, Bibliothèque nationale, médiathèques… Jacques Perciot organise également des visites guidées de Paris avec la chanson comme fil conducteur.

 

 

 

Jean-Louis-Bischoff-pour-siteJean-Louis Bischoff. Habilité à diriger des recherches, docteur en philosophie, diplômé de l’institut de formation pour l’étude et l’enseignement des religions, Jean-Louis Bischoff est directeur scientifique de l’Institut Chateaubriand, le centre d’études et de recherche du Groupe EAC (Groupe des Écoles d’Art et de Culture). Au sein de ce dernier, il est également directeur des médias et professeur de philosophie. Également chercheur, ses cours et ses recherches portent sur la philosophie des religions, la recomposition du croire et du sacré dans la pop-culture contemporaine et sur la philosophie de l’éducation. Parallèlement à sa trajectoire d’enseignant et de chercheur, Jean-Louis Bischoff a toujours travaillé dans les industries de la communication et/ou du divertissement : production de spectacles musicaux (Élysée Montmartre) ou cinématographiques (Max Linder), missions de communication diverses (Mairie de Lille, Française des Jeux…). Il propose des recherches philosophiques enracinées dans des pratiques personnelles et réelles.

 

 

Jean-Olivier-pour-siteJean-Olivier Gransard-Desmond. Docteur en archéologie et spécialiste de la relation homme-animal, ses recherches portent également sur l’épistémologie et les applications des nouvelles technologies en archéologie. Auteur de « Étude sur les canidae des temps pré-pharaoniques en Égypte et au Soudan », il est à l’origine de nombreux articles et communications en France et à l’étranger. En 2007, il co-fonde ArkéoTopia, une autre voie pour l’archéologie et travaille actuellement comme archéologue indépendant.

 

 

 

Jennifer Roux. Titulaire d’un Master en Archéologie des Mondes Anciens et d’une licence en Histoire de l’Art, elle a la double culture française et canadienne. Elle travaille sur des chantiers de fouilles subaquatiques et terrestres, et en étroite collaboration avec quelques mécènes américains sur leur collection. La région du Proche Orient est sa spécialité historique. Egalement décoratrice d’intérieur, elle allie son regard artistique à ses nombreux voyages à travers le monde pour créer des univers modernes et ethniques.

 

 

 

Jérôme Brisebourg. 12ème Français à avoir réussi les Seven Summits, c’est à dire à avoir atteint les sommets les plus hauts des 7 continents (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Afrique, Asie, Océanie et Antarctique). Il est également seulement le 90ème français au sommet de l’Everest. En plus d’être un aventurier accompli, il intervient également en management (opérationnel et comportemental), en team building et en performance commerciale grâce à 15 ans d’expériences dans le domaine du conseil opérationnel et de la formation (Consultant, Manager, Associé), dont 5 ans passés au sein du leader européen de la formation. Diplômé de l’Inseec Bordeaux, d’un Mastère Spécialisé en Intelligence économique et stratégie des entreprises (CERAM) et d’un DEA en Veille Technologique (Aix-Marseille), il est aujourd’hui co-gérant de VirtuOz Seven, société de formation en management / leadership – relation client – communication qui s’appuie sur les bonnes pratiques de virtuoses dans le domaine du sport, de l’aventure, de la gastronomie…

 

Jérôme-Grenèche-pour-siteJérôme Grenèche. Docteur en psychologie et neurosciences cognitives à l’université de Strasbourg, sa thèse portait sur l’impact de troubles du sommeil sur la vigilance et la mémoire. Biologiste et primatologue de formation, il a concentré ses recherches sur la communication animale et la cognition avant de s’intéresser à l’humain et d’œuvrer pour la protection des primates, notamment en Afrique. Homme de terrain, il est aujourd’hui journaliste scientifique et auteur-réalisateur, de reportages et documentaires dans le domaine des sciences, de la nature et des sociétés.

 

 

 

Jérôme-Perez-pour-siteJérôme Perez. Docteur, habilité à diriger des recherches de l’université Paris 7 Denis Diderot en astronomie et Astrophysique. Il est professeur au Laboratoire de Mathématiques Appliquées de l’Ensta ParisTech, Université Paris-Saclay. Il est également professeur de Gravitation au Master 2 d’Astronomie et d’Astrophysique d’Ile de France depuis plus de 15 ans. Il a écrit un dizaine d’ouvrages de cours dans ses différents domaines d’enseignement ou d’expertise. Jérôme Perez est également largement impliqué dans la médiation scientifique à travers de nombreuses conférences, actions médiatiques ou développement d’expériences scientifiques à but pédagogique. Il participe notamment chaque année à l’organisation scientifique du festival international d’astronomie de Fleurance.

 

Joëlle-Roubache-pour-siteJoëlle Roubache. Diplômée de l’EM Lyon et de l’École du paysage de Versailles. Après une carrière de consultante, exit les comités de direction, les powerpoint et les excel, bonjour la botanique, les aquarelles, et le suivi de chantier ! Une solide formation (on ne se refait pas …) à l’Ecole du Paysage de Versailles, et elle aménage depuis quelques années des jardins et des terrasses pour les particuliers et pour les entreprises, à Paris et ailleurs. Sa mission : faire vivre l’identité d’un lieu, d’une marque en créant une ambiance paysagère unique.

 

 

 

Jonathan pour siteJonathan Broda. Doctorat en recherches cinématographiques et audiovisuelles. Professeur dans différents centres d’études et de pratiques cinématographiques comme l’EICAR, ou dans des centres d’études américains comme Middlebury College et Sarah Lawrence, chargé de cours à l’université de Paris III. Diverses réalisations et productions de documentaires sur des sujets aussi divers que le féminisme, le conflit israélo-palestinien, l’histoire du cinéma, l’autisme et la représentation du sport au cinéma…

 

 

Julie-Anne Sztokman. Comédienne, professeur de théâtre (conservatoire municipal et compagnies), directrice artistique de « Entre les Encres ». Titulaire d’une maîtrise en arts du spectacle et formée pendant 12 ans à des techniques de jeu, de mouvement et de gestion du stress, elle anime des ateliers de théâtre improvisation et interprétation, d’écriture, de relaxation en mouvement et de coaching « prise de parole en public : aisance verbale et corporelle ».

 

 

 

 

 

Julie Barnay Exertier. Diplômée du MBA Luxury Brand Management de l’ESSEC et de l’ESMOD (stylisme et modélisme), elle est aujourd’hui consultante marketing dans la mode et le luxe et styliste pour de nombreuses actrices. Chargé de conférence sur les tendances dans le cadre du master luxe de l’ISC. Fondatrice de sa propre marque entre 2003 et 2008 :“Julie Envy”, destinée aux jeunes filles rondes. Chef de produit vestes, chemises et manteaux pour la chaîne de vêtements suisse Tally Weijl. Relations presse chez Kenzo et Jean Paul Gaultier. Bureau de tendances chez Promostyl et stylisme chez Morgan et Etam.

 

 

 

Kéa-Ostovany-pour-site-400-400Kéa Ostovany. Diplômée de Sciences-Po Paris, formée à la PNL (programmation neuro-linguistique), à l’approche narrative et au storytelling, Kéa est consultante en management et communication, ainsi que coach. Spécialisée en techniques contre le stress, elle enseigne également le yoga et la méditation « au bureau ». Elle a par ailleurs contribué à la création du Théâtre du Rond-Point aux côtés de Jean-Michel Ribes et accompagné de nombreux projets artistiques (cinéma, théâtre, danse, musique…) de leur conception à leur présentation au public, travaillant notamment avec Edouard Baer, François Morel, Isabelle Carré… Kéa a coaché des dizaines de comédiens, ainsi que de nombreux dirigeants et managers. Metteur en scène d’événements corporate pour le groupe LaSer (Lafayettes Services) ainsi que pour Fimalac, elle a également réalisé des films documentaires pour France 5 et écrit plusieurs films institutionnels pour Sanofi.  Elle a écrit et coaché la présentation de la candidature de la France pour l’organisation de l’Euro 2016 devant l’UEFA, avec Zinedine Zidane.

 

Laurent-Bénézech-pour-site-400-400Laurent Bénézech. Ancien joueur de l’équipe de France de rugby, 3ème de la Coupe du Monde 1995, champion de France avec le Racing Club de France (1990) et le Stade Toulousain (1989). Diplômé d’études supérieures de l’université de Paris Dauphine (3ème cycle de Conjoncture économique et prospective) et de l’IAE Toulouse (3ème cycle en marketing). Laurent Bénézech a travaillé en entreprise pendant une douzaine d’année. Il a développé un réel savoir sur les problématiques liées au stress et propose des méthodes pratiques et simples à mettre en application. Il a su croiser ses expériences professionnelles (manager d’équipes commerciales) et sportives (vice-capitaine de l’équipe de France de rugby) pour en tirer des enseignements forts au service du fonctionnement de l’entreprise et du management des équipes. Il accompagne au quotidien des chefs d’entreprise ainsi que des équipes de direction de manière à les aider à tirer le meilleur de la performance de leurs équipes.

 

 

Laurent Jouin. Agrégé d’histoire-géographie, titulaire d’un DEA d’Histoire (Sciences-Po. Paris) et d’une maîtrise en philosophie sur l’oeuvre de Paul Ricoeur (Paris IV), il enseigne l’histoire-géographie et l’histoire des arts. Il est également conférencier pour la société Clio pour laquelle il accompagne des voyages culturels en Italie (Toscane et Sicile). Il a publié un article sur le camp d’internement de Compiègne dans la Revue historique (PUF) et est le co-auteur de Coups tordus et traits de génie (Oskar Éditions).

 

 

 

 

Laurent-Feneau-pour-siteLaurent Feneau. Écrivain et chroniqueur gastronomique, il a participé plusieurs années à la rédaction du Carnet de Route d’Omnivore ainsi qu’à Etoiles, le magazine du guide Michelin. Il signe aujourd’hui de nombreux articles dans la presse, notamment dans Gmag et Les Cahiers de la Gastronomie. Il a publié en février 2013 Paris-Tokyo: dialogue des sens, éditions Menufretin, préface de Pierre Gagnaire, ainsi que Sakés, éditions Argol.

  

 

 

 

Marie-Berne-pour-siteMarie Berne. Écrivaine, traductrice, chercheuse et enseignante, Marie Berne est diplômée d’un doctorat en littérature depuis 2005. Elle a enseigné la littérature et le cinéma dans les universités étrangères à Vancouver, à Hong Kong et à Londres. Elle a publié un essai sur le roman du 20e siècle, Éloge de l’idiotie (2009), de nombreux articles universitaires sur la littérature et le cinéma ainsi que des écrits poétiques. En outre, et depuis 2012, elle travaille à mi-temps à Londres dans le commerce du thé, du vin et des boissons aux plantes médicinales. Elle a publié son premier roman, Le grand amour de la pieuvre, en 2017.

 

 

 

Marc-Décimo-pour-siteMarc Décimo. Docteur en linguistique de Paris X et maître de conférences à l’université d’Orléans, il est également régent du collège de ‘Pataphysique (« société de recherches savantes et inutiles » créée en 1948 et inspirée par Alfred Jarry). Il est l’auteur d’une vingtaine de livres (en particulier sur les « fous littéraires » et sur Marcel Duchamp) et a écrit de nombreux articles sur l’histoire et l’épistémologie de la linguistique.

 

 

 

 

Maxime Rovere. Normalien et diplômé de l’Ecole du Louvre, il est également agrégé de philosophie. Il partage ses recherches entre l’histoire de la philosophie et l’anthropologie de l’art contemporain. Il a dirigé Rouge Kwoma (catalogue de l’exposition du même nom portant sur l’art contemporain papou, Musée du quai Branly, 2008) et prépare Spinoza – Méthodes pour exister (CNRS Editions, à paraître en octobre). Il a également traduit Charles Darwin (Le corail de la vie. Carnet B, Payot/Rivages, 2008).

 

 

 

Michel-Sasson-pour-site-400-400Michel Sasson. DEA en sciences des organisations. Consultant en innovation, Michel intervient en France et à l’international auprès de grandes entreprises, d’institutionnels ou de start-up. Son champ est l’innovation qu’il définit comme la phase qui se situe après la créativité (trouver des idées et les sélectionner) et avant la gestion de projet. Son expertise : réussir à innover dans la complexité. Michel intervient comme consultant, formateur ou conférencier sur les thèmes de l’innovation, de la gestion de la complexité ou de l’invention de nouveaux modèles économiques. Son approche est à la fois pragmatique (l’innovation se déploie dans un contexte qui lui préexiste), ouverte (il s’agit de faire avec les équipes présentes) et le plus souvent ludique. Michel enseigne depuis dix ans l’innovation : Ecole polytechnique, Epita, Ecole de Guerre Economique…

 

Nadia-Robinet-pour-site-400-400Nadia Robinet. Ingénieure (Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et Mathématiques Appliquées de Grenoble), Nadia a managé des équipes et dirigé des grands projets de transformation de systèmes d’information pendant 17 ans (Atos, Euronext). Depuis 2006, executive et team coach certifié, elle accompagne les dirigeants, les entrepreneurs, les managers et leurs équipes. Entrepreneur et femme d’entreprise, elle cultive entre ces deux univers un « va-et-vient ». Elle a ainsi fondé en 2008, le cabinet de coaching et d’événementiel Art Coaching & Cie. Puis, de 2011 à mi-2015, elle a été DRH de la filière des systèmes d’information puis Responsable de l’innovation sociale et de la qualité de vie au travail au sein de la Direction des Ressources Humaines du Groupe Société Générale. Depuis mi-2015, elle crée YesWeCoach! pour prolonger cette vocation d’architecte de démarches de progrès et de changement « au service d’une entreprise où il fait bon travailler ».

 

Nicolas André. Architecte DPLG. Mention très bien. Ecole d’architecture Paris-Belleville. Participation à des ateliers internationaux à Princeton University (New York) et à l’Architectural Association (Londres). Enseignant à l’école d’architecture Paris-Belleville. Nombreuses réalisations en tant qu’architecte indépendant (aménagement, réhabilitation, design) et nombreuses collaborations en agence.

 

 

 

 

Nicolas-Deshoulières-pour-siteNicolas Deshoulières. Diplômé de différents Prix de Conservatoires Nationaux et du Conservatoire Supérieur de Paris (formation musicale, piano, écriture et histoire de la musique) ainsi que de l’Université Paris IV Sorbonne (thèse de doctorat sur l’Œuvre critique et musicale de Victorin Joncières 1839-1903), Nicolas Deshoulières est Professeur d’Enseignement Artistique dans les Conservatoires de Paris. Il est coordinateur des enseignements artistiques pour l’aménagement des rythmes éducatifs et conseiller aux études. Il participe à différentes missions de recherches musicologiques, dans le cadre de l’Institut de recherche en Musicologie (IREMUS-CNRS).

 

 

Norbert-Czarny-2016-pour-siteNorbert Czarny. Professeur agrégé de lettres modernes. Membre du comité de rédaction et critique littéraire de « La Quinzaine littéraire » de 1998 à 2015. Il publie un roman, Les valises aux Editions Lieux Communs, qui lui valut le Prix Rolland de Jouvenel de l’Académie Française (1989). Professeur conférencier à l’étranger (Madrid, Padoue, Izmir, Uppsala…). Il fait partie des créateurs du site En attendant Nadeau, journal de la littérature, des idées et des arts.

 

 

 

 

Olivier-Babeau-pour-siteOlivier Babeau. Diplômé de l’ESCP, ancien élève de l’ENS Cachan et Docteur en sciences de gestion, il a également un DEA en philosophie et un autre en économie des institutions. D’abord Maître de conférences à Dauphine, il a été conseiller en charge des discours au Secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre en charge des relations avec le Parlement avant de devenir professeur en sciences de gestion à Paris VIII en 2009. Il a publié de nombreux ouvrages dont Jean Zay, ministre du front populaire, résistant et martyr (avec Roger Karoutchi), L’échec du conseil en management : le comprendre et l’éviter (avec Paul Ohana), La transgression ordinaire : pratiques et fonctions de l’écart habituel à la norme dans les organisations, Le management expliqué par l’art, Devenez stratège de votre vie, La nouvelle ferme des animaux… Il est aujourd’hui enseignant, formateur, consultant et dirigeant d’une start-up.

 

 

Olivier-Mekdjian-pour-siteOlivier Mekdjian. Diplômé de l’ESC Lyon, Olivier développe des outils pour « donner le meilleur de soi-même, et révéler le meilleur de chacun ». Il anime notamment des formations sur l’assertivité, la gestion de conflit, la gestion du stress et la négociation. Il intervient aussi en anglais au Moyen-Orient et en espagnol en Amérique du Sud. Classé premier intervenant sur vingt-quatre, à l’EM Lyon (Département négociation et management) suite aux évaluations des étudiants et des professionnels en formation continue dont les critères sont aussi variés que la dynamique d’animation ou la maîtrise et clarté du sujet. Passionné de sport, il a accompagné l’équipe de France de canoë-kayak pendant 7 ans, jusqu’aux JO d’Athènes (deux médailles d’or et une médaille de bronze).

 

 

Olivier Moulin. Il est professeur agrégé de philosophie. Titulaire d’un master effectué sur la notion d’image, il poursuit ses recherches à l’université Lille 3 sur les relations entre empirisme et métaphysique dans l’œuvre de Bergson. Il a publié notamment le chapitre « Bergson » du collectif L’image édité chez Vrin et un article dans les Annales bergsoniennes publiées aux PUF. 

 

 

 

 

 

Patrick-Rambourg-pour-sitePatrick Rambourg. Historien, chercheur et enseignant, diplômé de l’Université Paris Diderot Paris 7, spécialisé dans l’étude des pratiques culinaires et alimentaires et des usages de table. Il a publié de nombreuses publications (articles et livres), dont histoire de la cuisine et de la gastronomie francaises (Perrin / coll. Tempus) : ouvrage primé et traduit. Il a été membre du conseil d’experts en vue de l’inscription par l’Unesco du repas gastronomique des Français sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

 

 

Pauline-Landel-pour-sitePauline Landel Licenciée en philosophie (La Sorbonne – Paris IV), titulaire d’un Master de science politique et du Master en études du développement de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales), Pauline Landel est aujourd’hui docteure en sciences sociales, spécialiste des questions d’environnement liées à l’agriculture. Ses recherches portent sur une sociologie politique des dynamiques et obstacles de la transition écologique en agriculture et la démocratisation des choix technologiques. Partie à plusieurs reprises au Brésil pour effectuer différents séjours de recherche et voyages depuis 2008, elle connaît notamment très bien Brasilia où elle a vécu, capitale rétrofuturiste construite en plein cœur de ce pays continent.

 

 

Philippe Nassif. Diplômé de Sciences-po Paris. Il est journaliste dans divers medias. Il est ainsi responsable des pages « Idées » de Technikart ou encore conseiller de la rédaction à Philosophie magazine et collabore à Glamour magazine. Il est par ailleurs l’auteur de Bienvenue dans un monde inutile, Pop philosophie et La lutte initiale – Quitter l’empire du nihilisme.

 

 

 

 

Rama-Divedi-pour-siteRama Divedi.  Franco-indien, il a grandi entre la France et l’Inde et est diplômé de l’École de Guerre Economique. Il organise depuis 7 ans des délégations de capitaines d’industrie, grandes fortunes et hommes politiques entre l’Inde et la France. Il conseille aujourd’hui de grands groupes et PME dans leur activités entre les deux pays. Rama enseigne également la géopolitique de l’Inde à l’École de Guerre Economique et donne des formations de management interculturel en entreprise. Il est enseignant à l’ESSEC pour les Executive MBA notamment sur le thème «Doing business in India». Il continue à développer ses activités à la fois en Inde et en France et à partager son temps entre les deux pays.

 

 

Rémi-pour-siteRémi Staessens. Titulaire d’un Master en Marketing Achats, Rémi se découvre très tôt une passion pour la mode et collabore depuis cinq ans avec de nombreux sites internet spécialisés dans le secteur. Il a rencontré et continue à rencontrer un grand nombre de créateurs et d’acteurs de cet univers. Après avoir travaillé pour plusieurs marques, il devient commercial wholesale pour une marque française de créateur. Il intervient également en qualité d’expert auprès de jeunes marques soucieuses d’être orientées sur le marché de la mode. En parallèle, il poursuit une activité de conseil en image dans laquelle il prend en charge le vestiaire d’hommes soucieux de redessiner les contours d’un dressing simple et efficace, en accord avec leur goût propre. Son double credo : le rapport qualité/prix et le refus du diktat du marketing.

 

Reza-Moghadassi-pour-siteReza Moghadassi. C’est à travers sa double racine, occidentale et orientale et son intérêt aussi bien pour les mondes anciens que le monde moderne que Reza Moghaddassi a appris à regarder le réel. De ces sources et rencontres sont nées son goût pour l’universel et donc pour la philosophie. C’est cette volonté de trouver des points de convergence qui a fait éclore un premier livre publié en mars 2016 et intitulé La soif de l’essentiel. Mais avant d’être conférencier et écrivain, Reza Moghaddassi est professeur agrégé de philosophie au Gymnase Jean Sturm à Strasbourg.

 

 

 

Romain Chappuis. Diplômé de Sciences-po Paris. Titulaire d’un master de recherche en sociétés et politiques comparées, spécialité Asie, IEP Paris. Il est actuellement chargé de publications pour l’Association Française des Amis de l’Orient, antenne du musée Guimet. Il parle couramment le japonais et a travaillé en Inde pour le Ministère des affaires étrangères et au Japon pour une collectivité locale de la région de Tottori. Il a publié un article intitulé « La japonité selon Jeanne d’Arc, mythes et récits européens dans la culture populaire japonaise » dans la revue Critique Internationale. Enfin, il adore le vélo !

 

 

Romy Sanchez. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée d’histoire, elle est monitrice à l’Université de Paris I-Sorbonne et prépare un doctorat d’histoire contemporaine sur les exils politiques cubains au XIXème siècle. Ses recherches portent sur le nationalisme dans l’Amérique latine contemporaine et en particulier sur Cuba. Ella a collaboré avec la revue espagnole Encuentro de la cultura cubana, et participe au comité de rédaction de Nuevo Mundo, Mundos Nuevos, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Elle a été étudiante invitée à la Universidad Complutense de Madrid et au département d’histoire d’Amérique latine et de la Caraïbe de la New York University (NYU).

 

 

 

Sandra Reinflet. Conférencière, écrivain, voyageuse… elle est, pour commencer, titulaire d’un master en communication et marketing à l’ESSCA. Elle a ainsi été trois ans directrice de la communication du festival Solidays avant de partir 14 mois autour du monde à la rencontre de 81 femmes réalisant leurs rêves. A son retour, elle publiera un livre Same same but different. Elle est aujourd’hui à la fois conférencière (Axa, Université d’York, EADS Europe…), animatrice d’ateliers d’écriture, auteur (Je t’aime maintenant et, à venir, Qui a tué Jacques Prévert ?), chanteuse (un album enregistré, La boîte à jouer) et animatrice de séminaires de créativité. Elle défend en effet la pluridisciplinarité artistique comme vecteur de créativité, dans l’entreprise et au-delà.

 

 

Sophie Chassat. Normalienne, agrégée de philosophie et doctorat en philosophie. Sophie a enseigné à l’université et au lycée pendant 7 ans, jusqu’en 2010, avant de se consacrer pleinement à son activité de consultante philosophe en entreprises (Canal +, Louis Vuitton, Total…). Elle est également productrice de certaines émissions ou documentaires sur France Culture. Elle a publié le 15 novembre 2012 Découvrez les bienfaits de l’hypocrisie avec Kant… et autres recommandations loufoques de philosophe aux éditions L’express-Roularta. Elle dépoussière et désacralise la discipline en la mettant à portée de tous, sans la dévoyer.

 

 

 

Sophie Mano. Docteur en sciences humaines, elle est enseignant chercheur en école d’ingénieurs. Elle a développé un programme complet de culture générale pour les étudiants. Elle est spécialisée en histoire sociale et en sciences de l’Antiquité. Elle a notamment beaucoup travaillé sur les femmes et leur place dans la société mais aussi sur l’histoire du travail et l’histoire de l’art.

 

 

 

 

 

Sylvain du Peloux. Ingénieur agronome spécialisé en gestion du vivant, dont les études ont commencé par la biochimie/microbiologie avant de s’ouvrir aux domaines de l’agronomie et de l’environnement : recherche en microbiologie environnementale pour des agro-industries, recherche en physiologie végétale à l’université de Corvallis (Oregon, USA). Il a fait de l’analyse-diagnostic pour une ONG de développement agricole au Maroc, du conseil-médiation sur les problématiques de l’eau pour le Conseil Régional et la chambre d’agriculture du Nord Pas de Calais ainsi que pour Nestlé Waters. Il est en cours de création d’une start-up de biotechnologie destinée à produire des fongicides naturels.

 

 

Thomas-Giraud-pour-siteThomas Giraud. Titulaire d’un doctorat de philosophie (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Thomas s’interroge sur les grandes questions de la philosophie pratique, dans la foulée de sa thèse sur “La doctrine kantienne du bien et du souverain bien” et de son mémoire de master sur « L’estime de soi dans la philosophie de Kant ». Après avoir enseigné au lycée et à l’université, il exporte maintenant la philosophie hors des sentiers battus institutionnels, dans des contextes divers allant de l’atelier philosophique destiné à des élèves du primaire jusqu’au monde de l’entreprise. Titulaire d’un Master of Arts britannique (University of Westminster), il s’intéresse notamment à la façon dont les penseurs anglo-saxons commentent les grands auteurs de la tradition française et allemande.

 

Thomas Solignac. Issu d’études en technologies de l’information et en philosophie, Thomas est spécialisé en intelligence artificielle et innovation. Entre autres, il se passionne pour la mise en perspective des sujets technologiques sous l’angle des sciences humaines. A leur croisement, il entreprend dans le domaine du traitement du langage naturel, avec pour ambition de démocratiser les interfaces homme-machine par le langage. Depuis plusieurs années, il enseigne ces sujets dans différentes écoles supérieures.

 

 

 

Valentine-Chapus-Gilbert-pour-siteValentine Chapus-Gilbert. Diplômée de l’EM Lyon et de Paris II en coaching, licenciée en droit privé, Valentine pratique le conseil RH, la formation et le coaching. Directrice d’ouvrage chez Nathan-Lesechos.fr et auteur de plusieurs ouvrages de management, elle a notamment coécrit et dirigé Comprendre le métier de consultant et Manager, ça s’aprend. Aujourd’hui, elle dirige un cabinet de conseil et une maison d’édition jeunesse sur le thème des métiers et accompagne les entreprises dans la (re)découverte de leurs métiers.

 

 

 

Valérie Guillard. Doctorat en Sciences de Gestion et agrégée en économie et gestion. Valérie est maître de conférences HDR en marketing à l’université Paris-Dauphine. Ses recherches portent sur le comportement du consommateur, notamment le trait de superstition, l’anxiété sociale, l’attitude à l’égard de l’argent. Elle s’intéresse également aux comportements et pratiques à l’égard des objets de seconde main, thème sur lequel elle a coordonné des contrats de recherche financé par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) sur les déchets et le gaspillage. Elle a reçu un prix pour sa thèse portant sur les consommateurs qui gardent « tout » (Prix pour publication de la FNEGE, Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises) qui a donné lieu à la publication d’un livre Garder à tout prix, une tendance très tendance (Éditions Vuibert, 2013). Elle a également dirigé un livre collectif sur l’accumulation d’objets intitulé Boulimie d’objets, l’Etre et l’Avoir dans nos sociétés (Éditions de Boeck, 2014).

 

Véronique Laure. Diplôme de l’école Camondo en 1995. Enseignement à l’Institut d’Art Visuel d’Orléans et à l’école Camondo. Pratique professionnelle de la couleur, du design et de l’architecture d’intérieur : création de produits, conseil aux entreprises (stylisme, couleur), aménagement intérieur, scénographie d’expositions et conception d’accessoires.

 

 

 

 

Yann Potin. Ancien élève de l’ENS Fontenay/ Saint Cloud. Agrégé d’histoire. Archiviste-paléographe (Ecole Nationale des Chartes, thèse soutenue : “La mise en archives du Trésor des chartes”). Doctorat à l’Université de Paris I “Les Trésors du roi (France, XIIIe – XIVe siècle)”. Il a participé à des fouilles sur des sites paléolithiques et publié de nombreux articles. Il a également été co-commissaire de l’exposition « Napoléon et l’Europe » à Bonn et a collaboré de nombreux ouvrages dont : « Françoise Dolto – Archives de l’intime », « Histoire du monde au XVe siècle », « Jérusalem : histoire d’une ville-monde des origines à nos jours », « Histoire mondiale de la France »… Il travaille actuellement aux Archives Nationales en plus d’être maître de conférence associé en histoire du droit à Paris XIII, d’être chercheur associé et d’être membre du comité de rédaction du mensuel L’Histoire.