L’accrochage du Marais

Les galeries d’art du Marais offrent un cadre calme et discret pour rencontrer les travaux des artistes. Loin de la cohue de la FIAC et autre manifestation-monstre, elles permettent une vue plus nette et intime des œuvres. Le quartier, agréable avec ses ruelles et ses boutiques, est le contexte idéal d’une balade d’après-midi. Entre la rencontre d’une pièce et le bavardage avec un galeriste, ou un artiste présent sur les lieux de son exposition, on pourra prendre un verre en terrasse, au soleil.

Cet été 2008, quelles sont donc les expositions ?

Exposition collective, Ready MadeGalerie Yvon Lambert, 108 rue Vieille du Temple, 75003 – Jusqu’au 6 septembre 2008.

Une collection de ready-made habite l’espace de la galerie Yvon Lambert. Le geste inaugural de Marcel Duchamp se trouve décliné, mettant en valeur différentes propriétés de composition, voire des objets eux-mêmes, comme leur brillance, leur poids, leur forme. Entre autres objets installés tels quels, une chaise en fer, désajustée, excède la pureté des concepts de rectangle, de parallélisme, ou simplement de chaise.

Véronique Joumard, Bleu au soleilGalerie cent8, Serge Le Borgne, 108 rue Vieille du Temple, 75003 – Jusqu’au 26 juillet 2008.

De pâles volumes installés dans l’espace de la galerie dessinent une architecture d’intérieur comme paysage. Juste à la suite, les codes picturaux point, ligne, plan, sont employés par l’artiste par le biais de circuits électriques, câbles et lampes. Des photos grand formats sont composées ainsi. Enfin, n’apparaissent plus que les lampes ; unique éclairage de l’image, la lumière diffusée déterminant le format.

Yvan SalomoneGalerie Xippas, 108 rue Vieille du Temple, 75003 – Jusqu’au 26 juillet 2008.

La Galerie Xippas présente l’artiste Yvan Salomone : des aquarelles en grand format, une série d’images peintes sur un port. Pâles, gondolées, accrochées telles quelles, insistantes. Le geste de peindre refuse de s’abstenir, et les images forment une série indécomposable.

Armanda Riffo, Chute + L’INVISIBLEGalerie Schirman et de Beaucé, mar-sam 11h-19h, 7bis-9 rue du Perche, 75003 – jusqu’au 26 juillet 2008.

A la galerie Schirman et de Beaucé, l’artiste Armanda Riffo propose une riche exposition par la diversité des pièces. La toile d’un parachute tient en suspens à l’entrée. En descendant un escalier, on trouve une série de dessins proposant des palindromes visuels : un personnage tout près d’une chaise, se lève ou s’assied, c’est indéterminable. Quand au terme de l’exposition, s’y trouve un cahier d’écolier en forme de cercle, de même que les lignes à l’intérieur, ce qui définit l’espace d’une écriture sans début ni fin.

Li FangGalerie Sinitude, mar-sam 14h-19h, 25 rue de Poitou, 75003 – jusqu’au 28 juin 2008.

La galerie Sinitude choisit d’exposer l’artiste-peintre d’origine chinoise Li Fang. De grandes toiles sont accrochées, présentant des silhouettes peintes par l’application d’aplats larges de couleur. Les personnages, représentés en mouvement, marchant, se croisant. Le fond blanc des tableaux institue le jeu des couleurs en uniques plans dynamiques. Intéresse moins ici l’anecdote que la situation picturale : la rencontre opérant dans la représentation de figures, et le jeu formel de construction.

Samuel Zarka – Intervenant de culture&sens



» A lire également dans même catégorie :

Déposer un commentaire